Nos projets

Nous reprenons ici les projets que nous souhaitons réaliser dans l’année ou les dix-huit mois à venir.

Ceux actuellement envisagés sont la répétition dans d’autres villages d’opérations déjà menées et réussies pour lesquelles d’autres villages voisins nous demandent le même type de réalisation. Les facteurs limitants leur multiplication sont essentiellement nos ressources financières propres et notre capacité à aller chercher des sources de financement complémentaires.

« Nourrir la terre qui nourrit les hommes »

Créer des périmètres maraichers

Un hectare de périmètre maraîcher assure un complément et une diversification de l’alimentation pour un grand nombre de familles. Dans le meilleur des cas, le surplus de légumes produit peut être vendu assurant un revenu complémentaire au foyer.

Les dépenses nécessaires à la réalisation portent :

  • La pose de poteaux et d’une clôture pour protéger les cultures de la divagation des animaux
  • Le creusement de puits ou la création de retenues d’eau
  • La formation des femmes au maraîchage et aux techniques de l’agroécologie
  • l’achat de semences et de matériels agricoles.

Nous sommes sollicités par de nombreux villages pour multiplier ce type de dispositif et mettre en œuvre ces projets permettant d’améliorer l’alimentation des populations et de diversifier leurs sources de revenus.

Pour en savoir plus

Nous avons déjà mené ce type de projets : nous avons construit des périmètres maraîchers à Bolimba et Baboye en 2016 et 2017 (co-financement Comité d’aide à Sangha et YCID). Leur mise en place s’est accompagnée d’un plan de formation conséquent à destination des femmes pour les initier au maraîchage et aux techniques de productions agricoles. Allaye, notre relai sur place pour ces projets, est technicien agricole. Il opère ainsi dans son domaine de compétences. Les photos suivantes présentent quelques grandes étapes des travaux.

Pour les projets à venir, nous prévoyons de mettre en œuvre des approches d’agroforesterie encore plus intégrées : les grillages seront doublés de haies végétales, des arbres seront plantés en périphérie…

« Préserver la vie des enfants et de leurs mères »

Former des matrones, leur donner les moyens d’exercer

  • 13 enfants sur 100 n’atteignent pas l’âge de un an.
  • 3 femmes sur 4 accouchent à domicile ; la mortalité maternelle est vingt fois plus importante que dans les pays développés.
  • Suivre la grossesse, sécuriser l’accouchement, assurer les premiers soins sont les missions quotidiennes des matrones qui suppléent à l’insuffisance de structures sanitaires.
  • Créer des lieux d’accueil et de soins des mères et de leurs enfants.

Pour en savoir plus

Les matrones ont vocation à exercer notamment dans les villages éloignés des centres de santé. Leur importance va croissante avec les difficultés de circulation que rencontrent les populations suite à la dégradation de la situation et au couvre-feu actuellement en place la nuit.

Nous avons formé deux matrones à Bandiagara en 2015, la formation durait 6 mois. Elles sont actuellement en poste dans les villages de Diallo et Koko. Nous préparons un projet afin de construire des bâtiments pour héberger leur activité.

Le schéma suivant est une vue d’artiste de ce que pourrait être ce bâtiment. Il sera conçu avec les techniques et les matériaux locaux. Des contacts avec des entreprises et des chiffrages sont en cours afin de lancer la construction courant 2019. Par ailleurs, d’autres villages font état de leur besoin d’une matrone.

Faire un don

Avec chaque don, nous augmentons nos capacités d’autofinancement pour obtenir des subventions auprès des fondations et partenaires financiers. Pour chaque euro collecté, nous obtenons 2 à 5 euros auprès de ces organismes.

Important : 66% de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20% du revenu imposable).
Un don de 100 € revient ainsi à 34 €. Le taux est porté à 75% pour l’impôt sur la fortune immobilière (dans la limite de 50 000 €).

Contribuer autrement ?

Partagez sur les réseaux
Share on facebook
Share on twitter
Parlez-en sur votre blog
Partagez par email
Share on email

Mentions légales  –  Plan du site  –  Réalisé par Into The Why